Les pianistes-accompagnateurs

Gaëlle Pichon-Meunier

Ancienne élève du Conservatoire du Mans en piano, flûte et musique de chambre (médaille d'or dans la classe de Roumiana Athanassova), Gaëlle Pichon-Meunier a fait des études supérieures en  histoire et histoire de l'art à l'Ecole du Louvre et à l'Université Paris IV-Sorbonne avant d'être nommée à l'Ecole supérieure des beaux-arts de Tours comme attachée territoriale de conservation du patrimoine. Elle travaille actuellement à la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine à Paris. Elle a accompagné le choeur d'Orphée entre 1990 et 2000.

Pascale Messu

Après des études de Piano au Mans auprès de Farid OUALI, et d'accompagnement à Rennes dans la classe de Lucette Marliac, Pascale Marais- Messu est aujourd'hui enseignante à l'école municipale de musique d'Allonnes, et se produit dans la région au sein de deux formations : Le Trio Capriccioso et Le Mano Al Tango quintet. Ces deux univers différents lui permettent de varier les plaisirs musicaux : récitals, spectacles avec mise en scène, concerts.

Jérome Kus

Etudiant le piano depuis l'enfance, Jérôme Kus  est entré  au conservatoire du Mans en 2003 où il s'est distingué en 2006 avec sa médaille d'or en piano, dans la classe de Marie-José Coussolle, ainsi que le prix de la ville du Mans, la même année. il se perfectionne depuis, participe à des concours, étudie musique de chambre, accompagnement... il travaille actuellement avec Brigitte Bouthinon-Dumas, professeur à Paris. Il accompagne le chœur d’Orphée depuis 2007.

Marion Laurent

Après des études musicales au Conservatoire Régional d'Angers, elle poursuit sa formation dans la classe de Pascal Amoyel au Conservatoire de Rueil-Malmaison où elle obtient un premier prix de piano à l'unanimité. Titulaire du Diplôme d'État pour enseigner, elle est professeure de piano à l'École de Musique d'Allonnes. Marion Laurent est l'accompagnatrice du Chœur d'Orphée du Mans depuis 2011. Elle se produit en concerts avec ce chœur sous la direction de Nelly Heuzé, avec l'ensemble A coeur Joie du Mans sous la direction de Vincent Cottereau et avec la chorale Harmonihom sous la direction de Gwenaëlle Lucas. En 2013, Marion Laurent a accompagné le Canto general de Théodorakis dirigé par Jean Golgevit en Crimée et au Mans. Elle s'intéresse aussi à la musique de chambre spécialement en duo violon - piano avec la violoniste Catherine Prada.

Noël Hazebroucq

Noël Hazebroucq est né à Paris en 1979. Il présente un profil d'organiste original et créatif, tant par son don pour l'improvisation que par son parcours musical varié. Il étudie l'orgue auprès de Marie-Louise Langlais, Michelle Leclerc et Marie-Claire Alain. Improvisateur remarqué dès son entrée au Conservatoire Régional de Paris en 1995, il est orienté immédiatement dans la classe d'improvisation de Françoise Lechevin, puis entre au Conservatoire de Saint-Maur dans la classe de Thierry Escaich et conclut, en 2003, ses études d'improvisation avec mention "très bien" au CNSM de Lyon dans la classe de Loïc Mallié et Pierre Pincemaille . Ses talents d'improvisateur sont récompensés aux concours internationaux de Chartres (second prix ex aequo ainsi que le prix du public), de Paris (Grand Prix d'improvisation Pierre Cochereau en 2004), et de Biarritz (Grand Prix André Marchal et prix du public en 2011). Parallèlement à son cursus d'organiste, Noël Hazebroucq étudie le piano, le contrepoint, l'harmonie, la musique ancienne, la formation musicale, le chant et la bombarde celte. Il occupe successivement les postes de professeur de formation musicale au Conservatoire du IXe arrondissement à Paris, professeur d'orgue au Conservatoire d'Harmonie de Sens, puis intègre l'Orchestre d'harmonie militaire de Rennes. Cette expérience le motive pour la direction d'orchestre qu'il étudie auprès de Claude Kesmaecker et auprès de Benjamin Zander. Il prend ainsi la direction de l'Orchestre symphonique de Laval (Mayenne) en 2010. Organiste titulaire de l'Église Réformée des Batignolles à Paris et concertiste, Noël Hazebroucq anime des master-class d'improvisation en Europe, et compte aujourd'hui parmi les improvisateurs incontournables de sa génération. Il est le pianiste accompagnateur du Choeur d'Orphée et réalise pour cet ensemble de remarquables réductions d'orchestre comme celle de La Flûte enchantée.